Robert Kirkman : The Walking Dead

Publié le par Travis Touchdown

2009-08-12-the_walking_dead.jpg

 

Il était temps que je parle d'une de mes séries fétiches ! 

Tout le monde doit connaitre maintenant cette magnifique série qu'est The Walking Dead, pourtant je me devais pour les rares à ne pas encore connaitre la série d'en parler ! 

Qu'est-ce que The Walking Dead ? 

The Walking Dead est un comics sorti en 2003, Robert Kirkman est au scénario et Tony Moore au dessin. Moore ne sera présent que pour le premier volume, il laissera sa place à Charlie Adlard pour la suite de la série. Cependant Moore continuera à faire quelques couvertures pour la série.

La série est disponible en Français et nous en sommes à l'heure actuelle au volume 13.

Le comics vient cette année de subir une déclinaison en série télé. Elle est réalisé par Frank Darabont à qui l'on doit The mist ou encore La ligne verte. La saison 1 contient 6 épisodes et au vu du succés fulgurant de la série télé, une deuxième saison est déjà en cours.

Mais revenons à ce qui nous intéresse le plus, le comics ! 

walking-dead.jpg

 

La série nous plonge dans un monde envahie par les zombies. Suite à un évènement inexpliqué notre monde s'est vu contaminer par une sorte de maladie transformant toute la population en zombie. Notre héros, Rick, après avoir prit une balle l'ayant plongé dans un coma de deux mois se réveille dans un hôpital complètement déserté. Son premier réflexe sera de partir à la recherche de sa femme et de son fils qui ont disparu.

walkingdead1.gif

 

De là on peut se demander ce qui différencie la série des autres ? En effet pour l'instant nous n'avons en face de nous qu'une banale histoire de zombie. Une de plus parmi tant d'autres. Pourtant The Walking Dead est tout sauf banal. Cette série est en tout point similaire aux oeuvres de Romero. The Walking Dead est un comics qui base tout son intérêt dans les rapports humains. C'est en cela que nous pouvons le rapprocher avec le cinéma de Romero, son cinéma se base avant tout sur un aspect social. Comment allons nous nous comporter en temps de crise ? Allons nous être solidaire ou alors se trahir mutuellement ? 

Je me permets de faire une petite digression sur le cinéma de Romero pour que vous compreniez le rapprochement.

dawn_of_the_dead_1978.jpg

 

Prenons pour exemple Dawn of the Dead ou Zombie pour la France. Ce film parle d'un groupe de personne vivant la même situation que The Walking Dead, à savoir la propagation d'une maladie transformant tout le monde en zombie, décidant de se réfugier dans un centre commerciale. Nous n'aborderons pas la critique politique du film ainsi celle de notre société de consommation. Penchons nous surtout sur les rapports humains. Le film va nous montrer comment un groupe de personne va tenter de recréer une sorte de mini-société au sein de ce centre commercial. Ils vont ainsi commencer à s'organiser le mieux possible pour créer une sorte de stabilité sociale. Ces personnes représentent ceux qui vont tenter de garder un équilibre malgré une situation mondiale précaire. Mais nous pouvons aussi voir à coté de cela lors de la deuxième moitié du film l'arrivée dans le centre commercial de pillards. Ils cherchent à récupérer n'importe quoi et sont même prêt à tuer. Ils représentent l'opposé de ce à quoi l'on peut s'attendre dans un moment de difficulté comme celui-ci. Comportement violent que ceux qui vivent dans le centre commercial vont perpétuer en tentant de tuer ces "pillards" car ils tentent de les voler. C'est ainsi que l'on voit qu'en temps de crise selon Romero l'Homme est dans l'incapacité de s'entendre préférant au final protéger ce qui lui "appartient" plutôt que de s'entendre avec son prochain.

C'est en cela que Zombie se rapproche du comics. L'incapacité d'entente. Les rapports humains.

the_walking_dead_by_kyleiam.jpg

 

Mais revenons à The Walking Dead. 

Qu'est-ce qui fait la force de la série concrètement ?

Hormis les rapports sociaux, la série puise sa force dans la psychologie de chacun de ses personnages. Ils évoluent, on peut ainsi voir changer beaucoup de personnages au cours de l'aventure. Chaque personnage possède une histoire qui lui est propre et sera amené à un moment ou à un autre à être au centre de l'aventure. L'auteur de la série résume très bien cette idée, prenez Rick au début du comics et comparez le avec celui que vous verrez dans le dernier volume paru, vous ne le reconnaîtrez pas. C'est une des forces de la série, on est vraiment dans un processus d'accompagnement, on suit Rick tout au long de son histoire, on souffre avec lui, on peut même être en désaccord avec lui alors que certaines fois on peut le comprendre. Rick devient au fur et à mesure une sorte de "compagnon" ou un "ami". Il en va de même pour les autres personnages, on a l'impression de les connaitre comme s'ils étaient de proches connaissances. 

Thewalkingdead.jpg

 

J'espère que tout le monde voit que cette série est donc avant tout une série qui parle "d'individu" avant de parler de zombie.

Mais parlons tout de même de ces fameux zombies ! 

Il est à l'heure actuelle impossible de vraiment savoir ce qui a déclenché cette épidémie. Et c'est à mon sens une très bonne chose car cela permet à chacun de se faire sa propre théorie. Ceux qui veulent croire à une "maladie" le peuvent alors que ceux pensant à la théorie du héros de zombie " When there's no more room in hell, the dead will walk the earth" peuvent aussi se satisfaire de ça. Au final le zombie que ce soit dans The Walking Dead ou bien dans les films de Romero renvoie avant tout à la peur de la "menace". Le zombie est une allégorie de n'importe quel danger pouvant nous tomber dessus. Ils ne sont là que pour nous rappeler que nous ne sommes jamais à l'abri du danger

 

The-Walking-Dead.jpg

 

Il est intéressant de voir que la série ne souffre d'aucun temps mort. Elle est toujours capable de nous surprendre. Tout est possible. C'est aussi une des forces car tout est précaire et personne n'est à l'abri. La série arrivera toujours à maintenir une très grande qualité scénaristique mais aussi artistique. Kirkman maintiendra toujours une tension palpable même dans les moments de calme. Adlard ( le dessinateur ) fait un travail formidable sur la série. Ses dessins nous plongent dans un univers d'une grande noirceur tout en laissant une petite lumière d'espoir dans chacun des personnages. Ils collent parfaitement avec l'univers de Kirkman. Il faut reconnaître que malgré le talent de Tony Moore sur le premier volume, ses dessins étaient de tout même peut être un peu trop "comique" ou plutôt "cartoon".

THE_WALKING_DEAD_62.jpg

 

The Walking Dead fait partie de ces séries qui marquent  le lecteur. Cette série peut facilement se ranger sans honte à coté d'un Watchmen ou encore de V pour Vendetta. The Walking Dead est une série d'une richesse et d'une profondeur énorme. Une série à avoir lu ne serait-ce que pour se rendre compte de l'excellence de celle-ci.

 

      Pour tous les mordus du comics, de la série et du travail de Kirkman, rejoignez le forum : 

link 

retrouvez une joyeuse bande de fan de la série ! 


Publié dans Livres

Commenter cet article

john 12/08/2014 11:46

Salut,
Merci pour ces informations. Je préfère cependant le jeu vidéo au film, car on a l’impression de vivre l’action comme les différents personnages.
A+

stephane orlean 07/01/2014 14:20

Est-ce que tu as aussi regardé la série télévisée ? Moi je pense m’y mettre dans pas longtemps, on dit que c’est vraiment super.

Travis Touchdown 07/01/2014 15:25



Excellente série. Sympa sur la forme et le fond. L'idée de s'éloigner du comics de base est pas mal du tout, on évite les répétitions et surtout ça permet aux amateurs de la bd de toujours être
surpris. Puis ça reprend bien la dimension psychologique du boulot de Kirkman. À voir.