Le cinéma d'horreur français-Partie 1

Publié le par Travis Touchdown

801974.jpg

 

Après avoir visionné un reportage sur l'évolution du cinéma d'horreur français, j'ai pu me rendre compte qu'il était soit méconnu ou alors non-considéré car français justement. Je vais donc tenter modestement de rendre justice et vous parler de ces films d'horreur français qu'il faut voir vu !

Il faut rappeler tout de même que le cinéma d'horreur français souffre de gros préjugés, considéré comme mauvais, mal joué, mal filmé et surtout ne faisant que copier les modèles du genre, à savoir les films d'horreur américains. Pourtant certains films arrivent à tirer leur épingle du jeu ! Bien sur la plupart ne révolutionne pas le cinéma mais propose tout de même un traitement assez particulier pour qu'on s'y intéresse.

Je vais certainement oublier des films mais je tiens à parler de ceux qui m'ont marqué  ou ceux qui m'ont déçu.

Commençons voulez vous ? 

 

haute_tension.jpg

 

HAUTE TENSION: Film d'horreur réalisé par le fameux Alexandre Aja !

Qu'est ce que Haute tension?

Le film nous narre l'histoire de deux jeunes filles se rendant dans la maison familiale pour réviser leur examen de droit. On est dans un film d'horreur je le rappelle, les pitchs ne sont donc pour la plupart pas vraiment puissant à la base. Ces films devant de toute manière a mes yeux toujours prendre la situation la plus banale du monde, permettant ainsi une meilleure identification et immersion.

High-Tension-movie-duo.jpg

Que propose Haute Tension ? Un jeu d'acteur assez bon. Cécile de France est une bonne actrice et ce quelque soit le style de film qu'elle tente et Philippe Nahon en tant que bourreau campagnard, crade et malsain, excelle ! On retiendra aussi le rôle de Maïwenn qui remplit parfaitement le rôle de la "crieuse". L'histoire se suit avec beaucoup de plaisir ( oui ça fait bizarre de dire ça pour un film d'horreur) et le twist final qui même si il est plein d'incohérence à le mérite d'être très surprenant. Je vais avoir un peu de mal à faire une analyse vraiment "propre" du film étant donné que Aja n'a pas à mon humble avis la volonté de faire vraiment réfléchir son spectateur mais plutôt de le divertir. Ce qui est réussi pour ce film. Alors oui je pourrai trés bien partir en délire et tenter de montrer que le film représente la dualité permanente que l'on possède tous au fond de nous. Cet équilibrage permanent entre le bien et le mal que certains n'hésitent pas à franchir. Mais sincèrement j'y crois pas.

ils.jpg

 

Ils : Film de Xavier Palud et David Moreau.

Alors la...On attaque un niveau un poil supérieur à mes yeux. Le scénar' ? Nous sommes à Bucarest, Clémentine, jeune française et professeur de français, vit avec son mari dans une maison assez isolée de la ville. Un soir alors qu'ils décident d'aller se coucher, ils commencent à entendre des bruits bizarres à l'extérieur de leur maison.

ils_img1.jpg

 

Ce qui fait la force de ce film c'est son sujet : L'intrusion

En effet, cela reste un thème qui fonctionnera toujours, l'idée que quelqu'un puisse s'introduire dans notre maison sans qu'on le sache, l'idée de la menace au sein de sa propre maison. A cela vient s'ajouter une bonne réflexion au sortir du film sur la violence, les jeunes et pousser jusqu'à la responsabilité de ses actes. Le film est extrêmement bien joué, les acteurs collent parfaitement à l'ambiance. Tiens parlons-en de l'ambiance ! Durant tout le film on a le droit d'avoir un ambiance particulièrement lourde, la maison semble trop vaste, la menace est invisible mais bien présente, la maison semble même des fois être avec l'intrus plutôt que nos deux héros.

La deuxième partie du film est aussi très bien amené, la révélation sur la menace fait froid dans le dos.Ce film à été pour moi une très agréable surprise,divertissant dans le sens ou l'histoire est suffisamment bien amené pour que l'on ait envie de continuer mais proposant tout de même un bonne réflexion au final. 

 

martyrs-0.jpg

 

Martyrs : Film culte à mes yeux réalisé par Pascal Laugier.

Attention ! Je préviens d'ores et déjà que ce film est d'une extrême violence. 

Martyrs, que dire sur ce film ? Beaucoup de chose. Je pense que j'en ferai une critique détaillé un peu plus tard pour pouvoir bien expliquer pourquoi ce film est un véritable chef d'oeuvre à mes yeux.

3lvaxo3a.jpg

 

Le film nous conte l'histoire de Lucie et Anna, deux jeunes femmes, toutes les deux issues d'un "orphelinat". Lucie fut victime dans les années 60 d'un kidnapping, elle fut retrouvé quelques mois après son enlèvement, en sang au bord d'une route. Dix ans plus tard Lucie contacte Anna et lui dit qu'elle a retrouvé ses tortionnaires. Armée d'un fusil de chasse elle décide de se venger de ses bourreaux.

Martyrs fait partie de ces oeuvres qui gênent, celles qui de par un extrémisme très prononcé ne peuvent que susciter des réactions tout aussi extrêmes.

Qu'est ce qui fait de Martyrs une oeuvre aussi forte ? Tout d'abord son thème. La vengeance. Le thème de la vengeance est toujours un thème très passionnant quand il est fait avec intelligence, et c'est le cas. Jusqu'ou s'exerce la vengeance ? n'est ce pas se rabaisser au niveau que de vouloir punir son bourreau ? La vengeance apporte t-elle le repos désirée ? Toutes ces questions c'est au spectateur de trouver la réponse. C'est la qu'est la force du film, une oeuvre totalement nihiliste, mettant vraiment mal à l'aise. A cela vient s'ajouter durant la deuxième partie du film une réflexion sur la vie et la mort. Une grande réflexion sur le thème du martyr.Le nihilisme ne touche pas que Lucie et sa volonté de vouloir se venger mais elle touche aussi la deuxième partie, portant sur la volonté de la part de l'organisation ( il faut avoir vu le film pour bien saisir ) de mutiler, torturer des gens pour en faire des martyrs et ainsi pouvoir comprendre la question de la mort et ce qu'il y a au-delà.

La première partie s'achève ici ! Je continuerais la suite de cet article un peu plus tard ! N'hésitez pas à me donner des titres de film d'horreur français. pour me rafraîchir la mémoire.

 


Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Maldomel 29/11/2010 12:01


C'est vrai que le cinéma d'horreur français n'est pas considéré comme un vrai genre dans l'hexagone, ce n'est sans doute pas un genre très développé ici, et pas non plus trop apprécié du public qui
préfère le cinéma traditionnel. Ou américains pour les films d'horreurs.


Travis Touchdown 29/11/2010 12:45



Il suffit de voir certaines personnes refusant d'aller voir un film d'horreur CAR il est français...



Bruce Kraft 28/11/2010 23:11


Cool!! Tu as pris trois très bons films français mais attention ce n'est que la partie positive du cinéma d'horreur français car en réalité les trois quarts sont mauvais en toute franchise...tout
comme les trois quarts des films d'horreur U.S la diffèrence est qu'ils ont quand même un savoir faire énorme.

PS: "Ils" se déroule en Roumanie dans la banlieue de Bucarest et non pas en Russie.


Travis Touchdown 29/11/2010 00:09



Merci pour la correction ! je vais changer ça de suite ! 


Qu'entends tu par les trois quarts ? Comme ?